Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

C'était le temps... le temps des dons...

Le Bigorneau :

Après avoir entendu chanter Calojéro et Stanislas samedi soir dans l'émission du téléthon, j'ai écrit ces quelques rimes sur le refrain de leur chanson... Je trouve désolant que l'on soit sans arrêt sollicité, même pour les plus nobles causes, car je pense qu'un état comme la France devrait assurer un minimum, la recherche et la lutte contre la misère...
Mais pour ma part, je me dis que plutôt que payer plus d'impôts autant en faire profiter des associations... Le seul souci est que dans ce domaine le choix est grand... Je vous souhaite une bonne journée...



C’était le temps… le temps des dons


 

 

C’était le temps du téléthon

C’était le ton de tous les temps

C’était le temps de tous les dons

Pour tous les dons il était temps

 

Savoir donner un peu d’argent

Pour leur donner un peu de temps

Toujours plus pour plus longtemps

Pour vivre encore et mieux qu’avant

 

Il reste encore un peu de temps

Avant d’être à la fin de l’an

Donner et payer moins d’impôts

Choisir la vie, la vie plutôt

 

Aider en donnant notre écot

Entendre chanter comme un écho

La vie dans le corps des enfants

Donner un peu il en est temps

 

 

Laissons rêver grâce à nos dons

Tous ses gamins tous si mignons

On peut trouver ils ont raison

A leur tourment des solutions…



Bigornette 

Ci-dessous : encore des images....pour mon expo...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
L
Je crois qu'il faut savoir donner de temps en temps à certaines associations caritatives...  
Répondre
F
OK avec Graindesel , il y a de l'abus !  question : Comment peut on trouver 360 millions d'euros pour la sauvegarde du profit des banques et demander que les assos soient financées par la population ? Les bons sentiments ca va un moment ! et en plus un peu de culpabilisation pour tout arranger : Comment, vous n'avez pas donné ? on a besoin de vous , les enfants qui souffrent ont besoin de vous . Proposition : On inverse la vapeur : on finance la recherche par les recettes de l'etat, et on demande aux gens de verser leur obole pour sauver leur banque, ou la construction d'un sous marin nucleaire !Non , décidement, ce n'est pas ma logique a moi . Je n'ai pas donné , et je n'ai pas honte ! 
Répondre
L

en faisant cet article je savais qu'il y aurait des avis divergents... je ne suis pas loin de penser comme vous... chaque année je me dis la même chose que vous... je me dis aussi que je préfère
donner de l'argent là que de payer plus d'impots pour autre chose... après c'est donc juste un choix...je pense aussi que si j'avais un môme atteint je serai sans doute contente de ce
fonctionnement à défaut d'un autre... mais je comprends très bien votre point de vue... et ce poème est né en chanson, un peu pour moi en pastiche...ce n'est pas un appel aux dons...chacun voit ça
comme il le veut bien sûr....je suis moi même  en contradiction permanente sur ce sujet... et ce que je dis n'est pas une parole de bois... c'est vraiment mon ressenti sur toutes les formes de
dons qui devraient être assurés par un gouvernement cohérent pour la recherche ou contre la misère.... gros bisous Félix...merci pour ce débat...


M
C'est le temps des récoltes de dons, sortez votre pognon, le téléthon/presse-citron est presque devenu une obligation et une institution, mais je connais la chanson et n'en déplaise à ceux qui l'encense à l'unisson, je lui préfère les petites associations!!!
Répondre
L

tu as sans doute raison.. parfois je me pose des questions aussi... mais je préfère donner sur ce genre de projets que donner aux impots...;bisous;..


G
Le mot "association" me file des boutons; s'il est vrai que ça part d'un bon sentiment, il y a toujours des sangsues qui s'en mettent plein les poches, les vautours sont là pour racler le max qu'ils peuvent. Je pense à une association où leurs dirigeants se rendant à Paris se payaient des séjours en hôtel 4 étoiles à plus de 500€ la nuit...! Où est le désintéressement...? Qu'un responsable ne paie pas ses déplacements et son hébergement, je l'admet mais de là à voyager en avion classe affaire et à s'offrir des hôtels de luxe, ,il y a une marge...!Unbillet TGV en seconde et des hôtels à 80€ ça existe.Bisous remontés...!
Répondre
S
belle cause!!
Répondre