Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

Pavés impatients

Le Bigorneau :

Ce texte à été écrit pour l'exercice n° 68 d'Ecriture Ludique

Le thème : Révolution


Pavés impatients


Sous les pavés, la plage !

Eh bien non, ceux-là avaient pris le large

Jetés en volées il y a quelques années

Ils étaient là, en tas, regroupés, ennuyés

Mais que se passe-t-il ? dit l’un d’eux

Je ne me sens pourtant pas si vieux

J’aimerai bien en découdre un peu

Je vous le dis : il y a deux solutions

Ou on nous emploie pour faire des ponts

Ou on nous embauche pour une révolution

J’en rêve répondit son voisin

C’était le bon temps, tu te souviens ?

Oh mon ami, bien sûr que oui

Ça avait fait beaucoup de bruit

Mais pour nous c’était la vie

C’est vrai qu’à force de se faire marcher dessus

Ça nous use, mais cette fois-là on a tout vu

Surtout la tête de ceux qui en dessous

Hissaient le bouclier, ne voulant pas de nous

Ne vous inquiétez pas intervint un autre

Des révolutions il y en aura d’autres

Des bruits courent qu’il faudrait peu de chose

Pour que de nouveau nous servions pour la chose

A ces mots les pavés se fendirent

Sous le choc d’un gros rire

Ne vous effritez pas, prévint l’ancien

Restons entiers et beaux, nous servirons bientôt

Les pavés rassérénés et calmés, se mirent au garde-à-vous !

Ils auront besoin de nous !

Chantaient-ils en chœur …

Comme quoi le malheur des uns fait le bonheur des autres !

Peuple au chômage ! Pavés à l’ouvrage !


Bigornette


ci-dessous des photos de l'expo (suite)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commentaires
N
Beaucoup d'humour et un grand ras le bol ! Bien exprimés, j'ai adoré !
Répondre
S
effectivement j'étais toute petite
Répondre
D
Bonjour depuis Canton (Guangzhou) Chine,j'ai beaucoup aimé ton texte,  je te souhaite une  bonne journée :0059: byehttp://dany.enchine.over-blog.com/
Répondre
M
il y a de quoi être en colère. Que sera le déclencheur ?
Répondre
V
Des pavés lissés polis qui portent encore nos élans et nos rêves
Répondre