Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Bigorneau : Bigornette Blog généraliste : humour, poèmes, photos...etc...

mes rimailles...

Les deux paons

Le Bigorneau :
Les deux paons
Les deux paons

Les deux paons Deux paons allaient plan plan S'étant fait un plan à deux S'ils rencontraient une petite paonne La chaufferaient bien tous les deux Pas besoin du coup de la panne Chez les paons, une jolie roue ça marchait à tous les coups La belle serait éblouie Et ils en cueuilleraient le fruit. L'un dans l'autre c'était pas bête L'un sans l'autre eut été mieux Faut pas pousser leur dit la belle Ce n'est pas un plan sérieux "Un ça va ! Deux bonjour les dégats !" Je ne me ferais pas plumer Par deux paons trop empressés Et avisant un troisième paon Vite elle courut faire ran plan plan Nos deux compères...

Je dois sourire...

Le Bigorneau :

Certains de vous ne comprennent pas vraiment, je n'écris pas pour régler des comptes, juste par besoin de communiquer...Je n'ai pas dans l'idée de me lamenter mais juste d'essayer de m'en sortir... La psy n'est pas toujours là, le blog l'est... Je ne vous visite pas car je n'ai pas assez d'énergie, le peu que j'ai , je dépose des mots ici... Merci pour vos commentaires qui dans tous les cas essaient toujours de me remonter le moral... Je vous souhaite une bonne journée... Bisous à vous ! Je dois sourire... Deuil et cancer ! Le deuil est le vide Le cancer le trop plein Le trop plein de vide Doit...

Dis tonton pourquoi tu sonnes ?

Le Bigorneau :

Aujourd'hui je souris, suite à l'histoire qui m'a été raconté par mail, il nous arrive parfois des petites aventures, et celle-ci m'a inspiré ces quelques vers... Je garderai pour moi l'identité de cette personne... J'espère juste la faire sourire aussi... bonne journée à vous ! J'ai du retard sur vos blogs mais je passerai dès que possible... Dis tonton pourquoi tu sonnes ? Quand l’antivol sonne sonne On se sent con on se sent conne Surtout quand on a bien payé La chose qui a fait tout sonner Qui d’entrevous n’a pas connu La honte de se sentir tout nu Bien innocent l’air ingénu Devant des gens...

Patatrac ou Krach à Pâques

Le Bigorneau :

J 'aurai aimé passer voir certains d'entre-vous, avant de partir, ça fait un bon moment que je n'ai pas visité des blogs amis? je suis désolée, je n'en ai pas eu le temps... Je ressors ce poème de circonstances... Nous partons quelques jours pour changer d'air... je vous souhaite à tous de belles fêtes de Pâques... Ne cassez pas vos oeufs ! A bientôt ! Ce blog est programmé pour mercredi prochain.... Patatrac ou Krach à Pâques C’est arrivé le jour de Pâques J’en ai eu marre de ce micmac Et me sentant tout patraque J’eus cette envie tout à trac De laisser tout en vrac Je pris mon chien un beau braque...

L'attente

Le Bigorneau :
L'attente
L'attente

Un texte écrit avec mon humeur du jour...Je ne prendrai pas le train et je n'ai pas non plus le nez dans la carpette puisque je suis sur mon ordi a écrire quelques vers... Comme si ça pouvait changer le temps, voire même l'arrêter un peu... hihi... belle journée à vous ! L'attente... Quelle tempête marmonnait –elle Allongée le nez dans la carpette Sous le son des giboulées Dans sa chambre réfugiée Elle gisait là sur le tapis Attendant du temps un répit Très énervée et sur les dents En ce jour de printemps Elle attendait les vacances Se sentant déjà en partance Des plans elle échafaudait Car depuis...

Hommage à Jean Ferrat

Le Bigorneau :

Quand un poète disparait Quand un poète disparaît On n'y est jamais vraiment prêt C'est une flamme qui s'éteint On étouffe même sous le chagrin La chanson française en deuil Et la musique qui s’effeuille Tu nous manqueras « le grand » Tu nous manqueras vraiment ! De Potemkine à la montagne Tu hissais des mats de cocagne On rêvait libérer les bagnes Bâtir des châteaux en Espagne Aimant à perdre la raison Découvrant de beaux horizons Et portés même par Arragon On faisait des révolutions Il fera beau pour toi là haut Tu retrouveras d’autres héros Brel, Ferré Brassens et Gainsbourg Autres trouvères...

Blog en demie- pause...

Le Bigorneau :

J’voudrais bien Mais j’peux point C’est pas commode D’avoir un blog Quand on est là sans idée C’est pas facile De garder son style Quand on est un peu lassée Je vais donc encore une fois Me reposer ma foi Et dans les jours à venir A Epistème réfléchir Pour quand même participer Au prénom que j’ai lancé… Je suis vraiment désolée Mais mes problèmes d’assiduité Commencent à me peser Merci à vous d’encore passer Même si je vois bien Que de loin en loin Je perds des contacts en chemin Je reste là c’est certain Mais moins présente qu’hier Et peut-être plus que demain La bigornette n’est pas fière De...

Grosse flemme...

Le Bigorneau :
Grosse flemme...
Grosse flemme...

Une petite bleuette pour aujourd'hui... Des journées assez fatiguantes en ce moment, nous avons passé de nombreuses heures à la bibliothèque depuis le début de la semaine...ceci expliquant cela...(manque de temps...) La flemme... Quand la flemme se faufile Que la flamme ne distille Plus la lueur de l'humour On a beau fouiller son âme Et en faire tout le tour Il doit y avoir un spam Je vous le dis sans détour Après multiples examens Ne vois qu'un poil dans ma main. Bigornette Mais par contre je vais être incollable sur les différentes espèces d'ours... car nous avons deux expositions, dont une sur...

La danse

Le Bigorneau :

Pour le défi des Croqueurs de mots de Bruno... sujet: Poème à composer Je vous indique les premières lettres de chaque mot A vous de composer, dans cet ordre, un poème avec ou sans rimes, sujet libre. A.....L.....S.....M.....V..... U.....C.....D.....V.....L'..... B.....E.....F.....R.....T..... P.....N.....O.....J.....I..... La danse Apprends lui salsas même valses Une cadence de vie l’enlace Bonne élève frôlera rares transes Pour nous offrir jeunesse intense Bigornette Belle semaine à vous tous !

Une poésie pour un jeudi....

Le Bigorneau :

Un petit coucou en vers que je vais mettre dans Croqueurs de mots, la communauté de Bruno puisqu'aujourd'hui on est jeudi... Une poésie pour un jeudi Une poésie pour un jeudi Est comme messe du dimanche Ça nous prend là comme une envie De la sortir de nos manches Celle-ci sera simples rimailles Très vite écrites en interlude Un texte passant entre les mailles Encore une fois je me dénude Pourrait-elle être comme un prélude De mon retour comme un signal Je voudrais bien par habitude Ecrire encore dans mon journal Tout ça vraiment n’est pas bien net Toujours besoin de mon repos Je prends bien soin...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>